Présentation de l’activité Canoë Kayak

Le Canoë-Kayak est un sport de plein air qui se pratique sur l’eau : rivières, lacs, mers… Il s’agit en fait d’une embarcation que le « pagayeur » propulse à l’aide d’une pagaie. Le Canoë-Kayak se compose essentiellement de deux grandes familles : le canoë et le kayak, plus des dérivés comme le raft, le hot-dog, la nage en eaux-vives (ou hydrospeed)…

Le canoë est une embarcation qui peut être monoplace ou multiplace, mais le canoë que l’on rencontre le plus souvent est le canoë « de balade », biplace et non ponté, c’est à dire qu’il est composé uniquement d’une coque et n’est pas recouvert sur le dessus. Dans un canoë, le (ou les) pagayeur se tient à genoux, et se propulse à l’aide d’une pagaie simple, c’est à dire qu’il ne pagaie que d’un seul côté de son embarcation, ce qui rend la pratique du canoë monoplace assez délicate.

Le kayak est également une embarcation qui peut être monoplace ou multiplace, mais on rencontre généralement des kayaks monoplaces pontés, qui sont composés d’une coque et d’un pont. Dans un kayak, le (ou les) pagayeur est assis, et se propulse avec une pagaie double, c’est à dire qu’il pagaie des deux côtés de son embarcation.

Le hot-dog est un canoë biplace (ou triplace) non ponté gonflable, alors que le canoë est en plastique ou en fibre de verre. Le raft est un hot-dog beaucoup plus large et plus grand qui peut accueillir de 4 à 12 rafteurs selon la taille du raft. L’hydrospeed est un flotteur sur lequel s’appuie un seul nageur équipé de palmes.

Ces trois disciplines dérivées du Canoë-Kayak sont pratiquées principalement l’été par des utilisateurs occasionnels à travers des organismes comme « AN RAFTING » ou l’ « UCPA », en eaux-vives sur des rivières comme la Durance, l’Isère…

Les commentaires sont fermés.

  • Calendar

    Loading...